joli, joli

Mon livre d'heures

Frans Masereel

préface de Thomas Mann, avril 2002

collection demi-cosaques

éditions cent pages

2eédition 2011

 

Après de nombreux voyages, Frans Masereel s’installe en 1912 à Paris et envoie quelques dessins à la rédaction de L’Assiette au beurre. Il s’initie à la pratique de la gravure sur bois. Il a vingt-cinq ans lorsqu’éclate la Première Guerre mondiale. Il commence à publier dans la presse et illustre de nombreuses éditions de Verhaeren, Romain Rolland, Oscar Wilde, François Villon, Baudelaire, Tolstoï, Zola, etc. Il compose également ses propres livres dont Mon livre d’heures, en 1919, La Ville en 1925, jusqu’à Mains en 1963. Sa notoriété est immense et il expose dans le monde entier. Il meurt en 1972.

Aucun n’est plus personnel, plus intime, plus généreux, plus convaincant humainement, plus candide que Mon livre d’heures, oeuvre d’inspiration toute populaire, et l’idée de le rééditer, de le délivrer enfin de son existence ésotérique sur Japon impérial, et de le démocratiser en le rendant abordable à l’ouvrier, au jeune chauffeur, à la petite téléphoniste, paraît on ne peut plus naturelle, on ne peut plus juste.

Thomas Mann

 

Un livre dessiné par SP Millot

368 pages - 8,5x11 cm

ISBN : 978-2-9163-9029-1

20,00 €

Pin It