Bonjour le Kremlin Bicetre

Éditions cent pages

20 photographies en couleur par Philippe Poncet

Texte en noir par Olivier Gadet

2014

 

Le plus souvent Arlette Denise Ruru reposait dans son fauteuil, les bras aux accoudoirs, les mains gentiment superposées. Elle me regardait entrer dans sa chambre d’un air entendu, sans lever un sourcil. J’étais des meubles. Arlette me regardait comme le poste de télévision. Elle regardait le poste comme le carreau. Elle regardait le carreau comme moi. Elle nous regardait à travers. Le carreau donnait sur la rue du Professeur-Albert-Einstein, un génie civil.Entre nous la conversation s’ennuyait vite. Arlette tapotait avec ses doigts puis se tournait les pouces. Elle était presque là.

 

Plié en quatre sous pochette portefeuille

Format 8,5x11 cm

15,00 €

Pin It